Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : VINO PASSION - l'Art de Déguster
  • VINO PASSION - l'Art de Déguster
  • : Blog de luc Chatain Sommelier Conseil, je souhaite vous faire partager ma passion pour les vins ,et vous faire découvrir avec Vino passion l'art de déguster les vins de France et du Monde
  • Contact

Stages dégustation

Vino passion vous propose des journées d'initiation à la dégustation des vins, des journées découverte des vins de France et du Monde, des soirées thématiques autour des vins, oenologie, cépages, pays, avec le Club Dégustation de Vino passion.
Organisation de soirées dégustation à votre domicile en région Rhône-Alpes.
Chèques Cadeaux.
N'hésitez pas à consulter notre site web et à nous contacter pour connaître les  dates de nos prestations pour l'année 2014  2015.
 

Recherche

Texte Libre

4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 07:03

Vin de couleur jaune or clair, avec des reflets jaunes, limpide, brillant, fluide+. Vin aromatique, fin, agréable, riche+. Odeurs de fleurs: fleurs blanches: pommier, aubépine, chèvrefeuille, fleurs des prés ; de fruits : pêche, poire; d'agrumes: citron, zeste; minéral: pierre chauffée au soleil, silex; de fruit sec: amande.
En rétro-olfaction, arômes de fleurs:  pommier, fleurs blanches, aubépine; d'agrumes: citron, zeste de pamplemousse; minéral: pierre, schiste chauffé, silex; de fruits: pomme, poire, pêche; de fruit sec: amande.
Vin frais+, léger à généreux, fondu, bonne matière en bouche. Bon équilibre.
PAI: 7s;            PG: acide;
Vin à boire ou à garder 1 à 2 ans.
Accords mets et vin: crustacés,  poisson; il peut aussi être dégusté seul à l'apéritif.
Bon vin, bonne harmonie.

Alcool: 13 % vol

AOC Patrimonio: zone viticole au nord  de la Corse, à l'ouest de Bastia, vers le golfe de St Florent, environ 420 hectares de vignes englobant des cépages rouges et blancs.

Cépage: Vermentinu ( malvoisie ).

Sol: arène granitique.
Age des Vignes~ 50 ans.
Densité de plantation: 4000 pieds / hectare.

Vendange manuelle, raisins en légère surmaturité.
Vinification avec débourbage à basse température, fermentation alcoolique à 14 / 18°c.
Pas de fermentation malolactique  (l' acidité  bien marquée  apporte de la fraîcheur au vin ).

Clos Alivu:  3 hectares de vignes en AOC Patrimonio sur la commune de Oletta, propriétaire Eric Poli.

Commentaire de dégustation de novembre 2008.


                                                                                          www.vino-passion.com

Repost 0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 07:01

Vin de couleur rouge rubis soutenu, avec des reflets rouges,limpide, brillant, fluide. Vin aromatique, fin, agréable, typé, élégant et complexe. Odeurs de fruits noirs: mûre, cassis, myrtille; d'animal: cuir, santal, musc; de réglisse; de sous-bois: humus, mousse; de fruits macérés: fruits à noyau, prune, cerise; d'épices: muscade, clou de girofle, laurier;  de fleur séchée: rose fanée.
En rétro-olfaction: arômes de fruits noirs: cassis, mûre, prune; d'animal: cuir, santal, musc, ambre; de sous-bois: humus, mousse;  d'épices: clou de girofle, laurier; de réglisse; de fleur séchée: rose fanée. 
Vin frais, léger à généreux, tannique ( tanins fins et durs ), ferme+,bonne matière ,  bon équilibre en bouche.
PAI: 8 s    PG: tanins; 
vin à boire ou à garder de 3 à 8 ans.
Vin qui peut être carafé pour qu'il exprime tout son potentiel aromatique, et son équilibre en bouche.
Accords mets et vin: viande en sauce, gibier, sanglier, chevreuil, ... 
Bon vin, bonne harmonie.
 

Alcool: 13,5 %

AOC Patrimonio: zone viticole au nord  de la Corse, à l'ouest de Bastia, vers le golfe de St Florent, environ 420 hectares de vignes.

Cépage: Niellucciu
Famille du cépage Sangiovese, que l'on trouve en Italie, en Toscane, et dans les vins de Chianti, Brunello di Montalcino, ...

Sol argilo-calcaire, avec des affleurements de schiste.
Vignobles : âges des vignes ~ 22 ans, densité de plantation: 4000 pieds /hectare.
Rendement: 25 hectolitres / hectare.
Vendange à la main, sélection des meilleures grappes de raisins.
Égrappage total, cuvaison ~ 25 jours en cuve.
Élevage: 24 mois en cuve inox, pas de collage.

Petra Bianca: nom de la cuvée, sélection des meilleurs raisins.

Domaine Leccia à Poggio d'Oletta.

Commentaire de dégustation de novembre 2008.

                                                                                              www.vino-passion.com



 

Repost 0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 06:45

Bonjour  
je vous propose les textes des 4 vidéos, qui sont présentes sur mon blog,
Dégustation en vidéo  

 expliquant les différentes phases et gestes spécifiques de la dégustation d’un vin,

 c’est-à dire les examens visuel, olfactif, et gustatif.

 

Tout d’abord choisissez un verre à pied adapté à la dégustation du vin,

de façon à bien observer sa couleur,

et capter le maximum d’odeurs.

 

Commençez l’examen visuel qui comporte 6 critères :

En premier lieu, regardez le vin, qualifiez sa couleur, et son intensité:

vin blanc jaune clair,  vin rouge grenat sombre.

 

Ensuite en inclinant votre verre au-dessus d’une surface blanche,

 observez la nuance de la  bordure du disque dessiné par le vin,

cette nuance ou reflet indique le degré d’évolution du vin.

Nuance jaune à reflet vert pour des vins blancs jeunes,
ou reflet rouge violacé, pour des vins rouges jeunes.

Nuance jaune ambrée pour des vins blancs évolués,
ou reflet rouge tuilé pour des vins rouges évolués.

 

Poursuivez l’examen visuel, en observant la limpidité du vin, pour cela,

 mettez le verre de vin entre vous et une source lumineuse

pour voir si le vin est limpide ou trouble.

 

Observez également sa brillance, c’est à dire son éclat.

 

Examinez les larmes qui se forment ou non sur la paroi interne du verre,

 c’est la viscosité apparente du vin, que l’on peut qualifier de fluide à sirupeux.

 

Au final  recherchez la présence ou non d’un dégagement de bulles de gaz carbonique,

témoin de l’effervescence visible du vin.

 

Rendez-vous pour la 2° phase de la dégustation, l’examen Olfactif .

www.vino-passion.com


 

Repost 0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 06:41

Après l’examen visuel, nous abordons l’examen olfactif et

 rétro-olfactif d’un vin. Il se décline selon 3 critères:

 

Premièrement:

L’intensité des odeurs, elle qualifie la puissance aromatique d’un vin,

qui peut être très faible à très aromatique.

 

Deuxièmement:

La qualité des odeurs, l’ensemble des odeurs perçues par le nez,

 peut être qualifié de simple à complexe,  de grossier à très fin,

d’original, d’élégant, de typique.

 

Troisièmement:

Les caractères ou familles d’odeurs :
une odeur peut être apparentée à une odeur de

 fleur, de fruit, d’animal, de torréfaction, d’épice,  ou autres.

 

Commencez l’examen olfactif en  amenant  le verre sous votre nez,
restez verre immobile,

Inspirez pour découvrir et noter les odeurs

 les plus volatiles présentes dans le vin.

 

Ensuite imprimez au verre un mouvement de rotation pour oxygéner le vin,

 ramenez le verre sous votre nez et percevez de nouvelles odeurs;

 cette opération de verre en mouvement peut être répétée plusieurs fois

en fonction de l’évolution des odeurs,

et de la complexité aromatique du vin.

 

L’examen olfactif direct est terminé.

  Continuez par la  rétro-olfaction , ce sont les arômes que l’on perçoit avec le vin en

 bouche selon les 3 mêmes critères  que dans la phase olfactive directe.

 

Pour cela prenez une gorgée de vin, inspirez un peu d’air entre

 les lèvres pour brumiser le vin dans

 la cavité buccale, découvrez et notez les arômes présents dans le vin.

 

Les examens olfactif et rétro-olfactif sont terminés.

 
www.vino-passion.com

Repost 0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 06:38

Aprés l’examen olfactif et rétro-olfactif, voici l’examen gustatif d’un vin.

 Il s'agit de  la perception des différentes sensations gustatives présentes dans le vin.

 

Les papilles  sont les récepteurs sensoriels de la bouche,

elles permettent de percevoir les différentes sensations  gustatives,

et se trouvent dans toute la cavité buccale : sur et sous la langue, les gencives, les joues.

 

Prenez une ou plusieurs gorgées de vin pour analyser

les différentes sensations gustatives qui  se  

décomposent  en  4 catégories :

 

Premièrement :

L’ identification des Saveurs :
les saveurs qui  concernent la dégustation d’un vin

sont les saveurs sucré,
 salé,  acide, amer.

Chaque saveur  peut-être perçue  sur une zone de

 la langue et en divers endroits de la cavité buccale.

 

Pour la détection est l’identification de ces saveurs

votre attention se portera principalement sur la  perception de la langue.

Le Sucré : sur la pointe

Le Salé : partie latérale avant

L’Acidité : côté latéral arrière

L’Amertume : partie arrière de la langue.

 

Deuxièmement:

Les Sensations tactiles : c’est la texture du vin en bouche,

 l'impression de dilution, de fluidité, de rondeur, ou d’onctuosité.

 

Troisièmement:

Les Sensations chimiques : l’acidité rend la salive fluide.

Le sucré rend la salive épaisse.

L’astringence est due aux tanins qui coagulent
  les protéines de la salive et assèchent les muqueuses.

 

  Quatrièmement;

La Sensation thermique : 
l’alcool présent dans le vin peut provoquer une sensation de chaleur,

de brûlure sur la langue.

 

A chaque perception gustative correspond un terme de vocabulaire précis.

 

Repost 0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 06:34

 Bonjour,

 Nous abordons  la fin de l’examen gustatif  de l’analyse sensorielle d' un vin.

 

   Le vocabulaire permet de définir précisément les différentes

sensations gustatives perçues en bouche:

 

    plat à nerveux qualifie l’Acidité

 léger à brûlant l’Alcool

    coulant à rude les Tanins

    dur à pâteux  le Moelleux d’un vin.

 

L’équilibre en bouche d’un vin est défini par l’ensemble
de ces sensations gustatives,

c’est le principal critère de qualité d’un vin,
le vocabulaire adapté est alors : 

manque d’équilibre, à très bon équilibre en bouche.

 

Il faut aussi analyser la  Persistance aromatique intense ou PAI ,

c’est la durée pendant laquelle vous avez
toujours la sensation d’avoir la gamme aromatique

 en bouche alors que vous avez avalé ou recraché le vin,
elle s’évalue en  caudalie,

1 caudalie égale 1 seconde.

 

La Persistance gustative, est à prendre en compte,
 il s'agit de la dernière

 sensation gustative après avoir avalé ou recraché le vin,
( acide, alcool, moelleux, tanins, ……)

 

 Sentir le verre vide permet parfois d’évaluer le potentiel de garde du vin....

 

En conclusion une synthèse de la dégustation
permet un jugement d’ensemble d’un vin,

que l’ont peut  alors qualifier :

De mauvais vin, manque d’harmonie à Très bon vin, très harmonieux .

 

Au final j’espère que les trois phases de la dégustation d’un vin,

 vont constituer un support pour vos prochaines dégustations.

Pratiquez, soyez objectif, gardez un esprit ouvert et  critique, et faites vous

plaisir en dégustant les nombreux vins de France et du monde.

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Repost 0
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 13:01
Vin de couleur rouge grenat sombre très soutenu, avec des reflets rouge grenat. Limpide, brillant, dense.
Vin aromatique, fin, agréable, très typé, complexe. Odeurs de fruits noirs: mûre, myrtille; de fruits macérés: cassis, fraise; d'épices: cannelle, muscade; de fleurs: violette, iris; de torréfaction: fumée, café; de fruits rouges: fraise, framboise.
En rétro-olfaction, arômes de fruits noirs: mûre, cassis, myrtille; de fruits macérés: fraise, cerise, pêche de vigne; de noyau; de torréfaction: fumée; d'épices: muscade, cannelle; de fruits frais: fraise, framboise; de fleurs: violette, iris.
Vin frais, léger à généreux, coulant ( tanins fins, demi-durs ) ,fondu, très bonne matière.
Très bon équilibre en bouche.
Pai: 11s.   PG: tanins fondus.
Vin à boire ou à garder 5 à 15 ans.
Accords mets et vin: gâteaux au chocolat. tartes aux fruits rouges.
Vin rouge naturellement sucré ( sans mutage à l'alcool ) à découvrir, et laissez-vous surprendre par ce nectar du sud.
Très bon vin, très harmonieux.


Analyse:

Alcool:            12,5%
S.R:               100 g/l
Acidité:           6,5 g/l

IGT: Indicazione geografica tipica.

Cépage: aléatico.

Liatico: nom de cette cuvée, et ancien nom du cépage aléatico.

Passito: vendanges tardives, raisins en surmaturité. Vin rouge naturellement liquoreux.

Producteur de ce vin: Feudi Di San Marzano.

Commentaire de dégustation de septembre 2008, au caveau de Dionis à Orliénas (69 ).
Repost 0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 12:58
Vin de couleur or clair assez soutenu, avec des reflets or vert. Limpide, brillant, dense. Vin aromatique, très fin, agréable, typé, élégant, complexe. Odeurs de fruits confits: abricot, poire, figue, datte; de fruits secs: raisins secs, amande; de fleurs: rose, fleurs blanches; de miel; d' aromates; de fruits exotiques: mangue, ananas; d'agrume: orange.
En rétro-olfaction; arômes de fruits secs: amande, raisins secs, de miel; de fleurs: fleurs blanches, rose; de fruits exotiques: mangue, fruits de la  passion; de fruits confits: abricot, datte, figue; d'aromates;  d'agrumes: citron, zestes.
Vin frais+ , léger à généreux, fondu à rond, très bonne matière. Très bon équilibre en bouche.
PAI: 12s.   PG: acide.
Vin à boire ou à garder de nombreuses années,10 à 20 ans ....
Accords mets et vin: gâteau aux fruits secs, amandes.
Très bon vin, très harmonieux.


Analyse:

Alcool:      12,38 %
S.R:            114 g/l
Acidité:        5,3 g/l
Extrait sec:  48 g/l

Doc Malvasia delle Lipari passito:
Ce vin d'appellation  Doc Malvasia delle Lipari  peut être produit sur les 7 îles constituant l'archipel des îles
éoliennes situé au nord de la Sicile , en réalité, il est produit  principalement sur l'île de Salina, et un peu sur celles de Lipari et Panaréa.
 
Passito: les grappes de raisin en parfait état sanitaire sont mises à passeriller sur des nattes exposées au soleil durant 7 à 20 jours, ce qui donne un vin naturellement doux.

Cépage: 95 % de malvasia di lipari  , 5% de corinto nero.

Francesco Fenech: producteur à Malfa sur l'île de Salina.

Commentaire de dégustation de septembre 2008, au caveau de Dionis à Orliénas, avec Jean-françois Ragot.
Repost 0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 12:55
Vin de couleur or clair, assez soutenu, avec des reflets or. Limpide, brillant, dense. Vin aromatique+, fin, agréable, très typé, élégant, complexe. Odeurs de fleurs: fleur d'oranger, jasmin; de fleurs blanches:rose; de miel; d'agrumes: citron, orange, pamplemousse, de  zestes d'agrumes; de fruits confits : abricot, pêche, d'agrumes confits; de feuille de figuier; de fruits exotiques: mangue, ananas; d'aromate: sauge; minéral: pierre chauffée.
En rétro-olfaction: arômes de fleurs: fleurs blanches, fleurs d'oranger, jasmin, rose; de miel; de  fruits confits: abricot, d'agrumes confits: orange, zestes; de  fruits exotiques: mangue, ananas; d' agrumes: citron, pamplemousse; de feuille de figuier; d'aromate: sauge; minéral: pierre chaude.
Vin frais +, léger à généreux; fondu à rond, très bonne matière.Très bon équilibre en bouche.
PAI: 12 s, PG: acide. Vin à boire ou à garder plusieurs années.
Accords mets et vin: fromage à pâte persillée;  tarte aux fruits, tarte aux agrumes; sabayon aux agrumes et
St Genix ( brioche aux pralines ).
Très bon vin , très bonne harmonie.

Analyse:

Alcool:      14,5 %
S.R:         110 g/l
Acidité:     6,5 g/l

Cépage: Muscat à petits grains.

Doc: Denominazione di origine controllata, équivalent des appellations d'origine contrôlées ( AOC ) françaises.
Doc: Moscato di Siracusa / muscat de Syracuse, vin liquoreux naturellement doux, doc en 1973.

Solacium: nom de cette cuvée, et  nom du château médiéval  qui était une des résidences de l'empereur Fréderic  II, roi de Sicile.

Azienda agricola Pupillo: producteur de ce vin à Siracusa.

Commentaire de dégustation de septembre 2008, au caveau de Dionis à Orliénas (69 ).
Repost 0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 11:50

Vin de couleur jaune or soutenu, avec des reflets or; limpide, brillant dense+. Vin très aromatique, typé, fin, très agréable, élégant et complexe+. Odeurs de torréfaction: vanille, suie, créosote, caramel; de fleurs: rose, lavande, fleur d'oranger; d'agrumes: orange, ananas, agrumes confits; de fruits confits: abricot, coing, raisins secs, figue; de pin; minéral: pierre à fusil, fumée; de fruits frais: lychee, pêche ; de sous-bois: champignons; miel.
En rétro-olfaction, arômes de fruits confits: abricot, raisin sec, figue; de pin ;de fruits frais: lychee, abricot ,pêche; de fleurs: rose, lavande, fleur d'oranger; d'épice: muscade; de torréfaction: fumée, caramel, suie, créosote, café, tabac blond; d'agrumes:ananas, orange, zestes chauffés; minéral: fumée;
Vin frais à vif en acidité, léger à généreux, rond++, avec un très bon équilibre en bouche;
PAI: 15 s,  PG: acide
Vin avec une très bonne matière. A boire ou à garder  de nombreuses années.
Accords mets et vin: foie gras, tarte aux fruits , chocolat, .... Pour le plaisir, à déguster pour lui même.
Très bon vin, Très harmonieux.

Vin liquoreux parmi les meilleurs au monde, avec les vins de Tokaji Azsu, Ruster TBA, Eiswein,.....

Analyse:   13 % Alc          158 g/l de S.R        6,70 g/l en acide tartrique. 

Cépage: muscat à petits grains, raisins passerillés sur pied, vendange tardive en mars ( hémisphère sud ).   

Vin de Constance: les millésimes se suivent et se ressemblent depuis le millésime 1987, mêmes caractères d'odeurs, et même stucture et équilibre  en bouche.
Vin qui compte parmi les plus fameux liquoreux au monde !!!

Commentaire de dégustation de septembre 2008, au caveau de Dionis avec Jean-françois Ragot.

Repost 0